S’observer pour mieux se connaître

Publié le par inconnu

 

"Dès le moment où vous voyez clair en vous, vous avez déjà les moyens de vous transformer.“

Une des meilleures sources d'information pour parfaire notre connaissance de soi est notre propre vécu. Ce dernier renferme une mine d'or d'informations. Nous avons tous remarqué que ce que nous ressentons à l’intérieur de nous-mêmes varie significativement dans le temps. Parfois, une variation négative nous affecte sans raison apparente. Parfois, une variation positive nous permet de vivre un moment de grande joie que nous aimerions prolonger ou reproduire.

Exemple:
Dans le cours normal d’une journée, notre état intérieur varie typiquement à quelques reprises. Par exemple, Pierre se lève de bonne humeur et plein d’enthousiasme. Après le petit déjeuner, il prend le volant pour aller travailler. Soudainement, le voilà immobilisé dans un embouteillage monstre. Par la suite, arrivé finalement au bureau, il perçoit une certaine impatience qui persiste plusieurs heures. Vers la fin de la journée, il termine avec succès un projet qui le rapproche de la promotion qu’il convoite depuis des années. Il ressent alors de la joie et son sentiment d’impatience disparaît aussitôt.

Nous possédons tous un laboratoire intérieur, et c’est à nous d’y chercher les éléments qui nous permettront de mieux nous connaître. Il est impossible de décrire ces éléments comme ça théoriquement, chacun doit les trouver pour lui-même en réfléchissant aux événements de sa vie quotidienne. Essayez de vous souvenir de vos évènements récents: ce que vous avez entendu et vu, ce que vous avez fait, ce que vous avez pensé. Puis, identifiez ce que ces évènements ont créé en vous en termes de sentiments, de sensation, d’états d’âme. Portez une attention aux transitions d’un état intérieur à un autre, car celles-ci sont particulièrement révélatrices. Voici des questions simples à se poser pour découvrir ce qui se passe en nous et pourquoi: 
 

  • Quel sentiment est-ce que je ressens en ce moment?
  • Quel évènement a entraîné ce sentiment?

Voici à titre d’exemple, l’analyse que Pierre pourrait faire:  

  • Matinée: le sentiment est “impatience“ et ce dernier est causé par l’évènement “embouteillage“.
  • Après-midi: le sentiment est “joie“ et ce dernier est causé par l’évènement “espoir d’obtenir une promotion“.

Évidemment, l’analyse précédente a été simplifiée pour les fins de l’exemple. Parfois on ne prend pas immédiatement conscience de notre état d’âme; et ce n'est qu'après un long moment qu'on se rend compte d'un trouble, d'une lourdeur, d'une obscurité. Mais ces états d’âme ont quand même une cause qu'il est bon de découvrir afin d'en tirer un enseignement pour l'avenir.

Nous avons tous des choses à améliorer. Le fait d'être inconscient de celles-ci nous empêche de les corriger. Aussitôt que nous voyons clair en nous, il devient possible de nous transformer. Une meilleure connaissance de soi est donc un pas très important vers un mieux-être.

"La connaissance de soi est une naissance à sa propre lumière."

Commenter cet article