Leçons de vie

Publié le par inconnu

"La vie nous donne des leçons. Est-ce que nous les apprenons?"

Ce sont les expériences positives et surtout négatives qui nous instruisent. Pas un n'est épargné par les épreuves de la vie. Certains doivent répéter plusieurs fois la même expérience malheureuse avant d’apprendre. Alors que d’autres apprennent rapidement à éviter les situations non désirables. Ces derniers ont développé une façon d’extraire efficacement de leur quotidien des leçons. Cette page présente une méthode pour sauvegarder et utiliser les leçons de la vie quotidienne.

Étape 1: Capturez vos leçons
Analysez votre passé récent afin d’identifier des leçons. Commencez par des leçons simples sur des sujets pratiques. Documentez sur papier ou dans votre ordinateur vos nouvelles leçons.
Exemple:
Pierre est très impatient lorsqu’il a un rendez-vous et que la personne qu’il doit rencontrer est en retard. C’est justement ce qui lui est arrivé récemment. Il a dû attendre un ami pendant 30 minutes. Par hasard, il était tout près d’une librairie et s’est procuré un livre. Et il a lu pendant qu’il attendait son ami. Cette attente est ainsi devenue un plaisir plutôt qu’une torture. Pierre identifie ceci comme une leçon à retenir et à réutiliser. De retour chez lui, pendant sa session de Capture de leçons (Étape 1), il écrit dans son ordinateur la leçon suivante: "Lire pendant que j’attends un ami à un rendez-vous".

Étape 2: Raffinez vos leçons
Après quelques semaines de capture, vous aurez documenté un certain nombre de leçons. Relisez celles-ci et vous verrez qu’il est facile de relire une leçon que vous avez écrite il y a quelques jours, mais il peut être difficile de relire clairement une leçon que vous avez écrite il y a quelques semaines. Afin d’éviter ce problème, relisez vos leçons régulièrement et clarifiez le texte au besoin. Par ailleurs, avec du recul, vous découvrirez peut-être que certaines leçons sont plus génériques que vous ne l’avez cru initialement, comme dans l’exemple suivant.
Exemple (suite):
Pierre relie sa leçon sur la lecture avant un rendez-vous et décide de la rendre plus générique. Voici sa nouvelle version de cette leçon: "Apportez un livre de poche avant toutes attentes possibles, ex. rendez-vous chez le dentiste, transport en commun et autres".

Étape 3: Identifiez les leçons à appliquer
Passez en revue les événements à venir dans les prochains jours. Ensuite, parcourrez rapidement la liste des leçons saisies à l’Étape 1, afin d’identifier celles qui pourraient être appliquées dans les prochains jours. En d’autres termes, identifiez les leçons qui sont particulièrement pertinentes dans le contexte des évènements des prochains jours.
Exemple (suite):
Pierre a un rendez-vous dans 2 jours chez le médecin. Il prévoit donc d’apporter un bon roman, car son médecin a l’habitude de faire attendre longtemps ses patients.

Étape 4: Rappel sur les leçons à appliquer
De temps à autre, rappelez-vous les leçons à appliquer, c’est-à-dire les leçons identifiées à l’étape précédente (Étape 3). Ceci de manière à ne pas oublier de les mettre en pratique.
Exemple (suite):
Le jour qui précède son rendez-vous chez le médecin, Pierre se rappel la leçon à ce sujet et fait ainsi en sorte de se souvenir d’apporter un bon roman afin d’agrémenter la longue attente du lendemain.

Répétition des étapes précédentes:
Idéalement, les étapes 1 à 3 sont exécutées une à deux fois par semaine. L’étape 4 est exécutée typiquement plusieurs fois par semaine selon le besoin.

Lire les 4 paragraphes suivants après plusieurs semaines de saisie de leçons (tel que décrit à l’Étape 1):

  1. Habitude de rappel
    Après un certain temps, vous vous surprendrez à penser à l’utilisation de vos leçons (Étape 4) sans faire d’effort. Si vous êtes persistant, ce réflexe deviendra tout à fait automatique.
  2. Habitude de saisie de leçons
    Après avoir appliqué avec succès un certain nombre de leçons, vous développerez aussi l’habitude de documenter (Étape 1) celles-ci à mesure que vous les vivez. Donc, dès que la vie vous apprendra une leçon, vous aurez le goût d’en faire la saisie pour être certain de ne pas l’oublier.
  3. Catégories de leçons
    Une fois que vous aurez documenté un grand nombre de leçons, il sera utile de les classifier par catégories (ex. catégorie de leçons sur les relations humaines, catégorie de leçons sur le travail…) afin de faciliter la recherche des leçons à appliquer (Étape 3).
  4. Leçons potentielles
    Vous pouvez aussi créer une catégorie de leçons potentielles, c'est-à-dire des leçons dont la pertinence n’est pas encore confirmée. Et une fois que vous aurez plus de vécu associé à ces leçons potentielles, vous en ferez des leçons à part entière s’il y a lieu.

Conclusion:
Typiquement, la majorité de nos problèmes ne sont pas nouveaux. Ainsi, nous faisons face d'une façon répétitive aux mêmes obstacles non résolus. Pourquoi? Entre autres, parce que nous réutilisons peu les leçons que la vie nous apprend. Les étapes 1 à 4 peuvent changer cette situation en quelques semaines.

"La seule bonne façon de s’assurer que nous avons bien appris une leçon est de l’appliquer."

Commenter cet article