Attitude devant les difficultés

Publié le par inconnu

"Un pessimiste voit une difficulté dans une opportunité,
un optimiste voit une opportunité dans une difficulté."

 

Pierre vient d'être congédié. Il est déprimé et très anxieux à l'idée de ne jamais se retrouver d'emploi. Il se décourage et perd toute motivation. Épuisé, face à un vide apparent dans sa vie, il se met à réfléchir. Il compare tout ce qu'il possède réellement (l'amour de sa famille, ses talents, sa santé, l'expérience de la vie, une certaine sagesse…) avec la perte de son emploi. Et il se questionne "est-ce que j’échangerais tout cela pour un million de dollars? Non, donc je suis millionnaire d'une certaine manière." Devant cette évidence, il reconnaît que son épreuve ne fait pas le poids devant l'ensemble de ce qu’il possède, surtout en considérant ses richesses intérieures. Cet exercice n’a pas fait disparaître sa difficulté, mais il a changé sa perception de celle-ci. En changeant sa perception, il a changé son attitude. Pierre se met donc à la recherche d’un autre emploi avec une bonne attitude. Et ceci améliore grandement ses chances de réussite.

L'attitude que vous prenez devant une difficulté est capitale. Vous pouvez prendre une attitude positive et relever le défi avec un bon moral. Ou, vous pouvez avoir une attitude négative, qui diminue vos chances de surmonter votre épreuve. Tout est une question de perception. Changez votre façon de considérer une difficulté, et vous agissez sur vos sentiments. En changeant vos sentiments, vous changez votre attitude.

L'exercice de comparaison décrit précédemment (le congédiement de Pierre) est un bon moyen de changer d'attitude. Vous pouvez ainsi vous imposer régulièrement de trouver jusqu'à 10 choses que vous possédez, par exemple: la santé, du talent, une famille, des amis... Sans faire d'effort, vos soit disant soucis vont pâlir devant vos véritables richesses. Cet exercice est encore plus efficace s'il est fait par écrit.

"Inconscients: catégorie de gens, qui bien que n'ayant pas de 
difficultés majeurs dans la vie,en ont tout de même de considérables."

Épreuves ou opportunités?

"Les difficultés représentent les meilleures conditions
de développement pour celui qui sait les utiliser."

Vous vivez une grande épreuve et votre réaction est de vous apitoyer ou vous lamenter pendant trois ou quatre heures. Après cette période de déprime, vous êtes épuisé, mais vous n'êtes pas plus avancé, au contraire les énergies sont parties et les difficultés sont restées. Et le lendemain, ça recommence...

Dites-vous plutôt: "C'est d'accord, je vais me lamenter et pleurer plus tard, mais il faut d'abord que je réfléchisse." Alors, vous réfléchissez, vous cherchez et vous trouvez une solution beaucoup plus vite que si vous vous laissez aller à votre chagrin en pleurant à chaudes larmes.

Beaucoup de circonstances apparemment désagréables sont des occasions uniques. Au lieu de bien étudier nos épreuves et de chercher des moyens d'en sortir, la plupart du temps on se plaint, on pousse des cris ou on pleure... Il faut transformer les épreuves en tremplin. Pour se faire, il est nécessaire de s'élever jusqu'à la raison afin de trouver une solution, au lieu de rester toujours en bas dans nos émotions à souffrir.

Les épreuves sont la fondation d'un niveau supérieur de compréhension. Beaucoup de circonstances désagréables en apparence contribuent en réalité à notre bien. La vie est très riche de tout ce qui est nécessaire pour nous instruire. Les gens sages réfléchissent sur tout et utilisent tout pour le bien. Et vous, est-ce que vous savez profiter de vos épreuves? Pour ce faire, efforcez-vous d’être vraiment conscient et vigilant pendant celles-ci. De cette manière, chaque difficulté contribuera à développer votre lucidité, votre perspicacité et votre discernement.

"Seuls les vrais adultes savent découvrir ce qui se cache de riche et de profond dans chaque épreuve.Et vous avez le pouvoir de changer cette perception à tout moment."
Marcus Aurelius

Commenter cet article