Ne vous arrêtez pas à la première idée

Publié le par inconnu

"L'ennemi de l'excellence est le bon."

 

Réfléchissez aux façons dont vous abordez vos problèmes ou défis importants. Est-ce que vous explorez vraiment de nouvelles approches ou appliquez-vous toujours les mêmes vieilles solutions? La grande majorité des gens réutilise constamment les mêmes approches et attitudes sans vraiment explorer de nouvelles façons de faire. Ainsi, la plupart des gens font face de manière récurrente aux mêmes problèmes non résolus.

La méthode du remue-méninge (brain storming):
Cette méthode consiste à explorer d’une façon libre un grand nombre de nouvelles solutions. Par exemple, le matin en allant travailler, imposez-vous de trouver au moins une idée, bonne ou mauvaise, pour vous améliorer au travail. Pendant les premiers jours, identifiez sans restriction le maximum d'idées et notez-les. Après avoir identifié un certain nombre d'idées (15 par exemple), analysez-les, en les bonifiant autant que possible. Faites des combinaisons d'idées pour en créer d'autres, notez ces nouvelles idées. Finalement, choisissez les idées ayant le plus grand potentiel et partagez-les avec quelqu'un. Ceci vous permettra d'obtenir du feedback et d'améliorer davantage ces idées. Après peu de temps, vous serez surpris de voir la qualité des idées ainsi raffinées. Elles vous sembleront tellement bonnes qu'elles vous pousseront à l'action pour les implanter.

L'exploration de nouvelles solutions ne permettra pas toujours de découvrir immédiatement une mine d'or. Mais avec l'application régulière d'une bonne méthode de recherche, chacun peut faire des gains très significatifs. Le principe est d'explorer un grand nombre d'idées et de les améliorer successivement de différentes façons. Ceci vous permet entre autres d'explorer les différentes facettes du problème à résoudre ou du défi à surmonter. Les gens qui trouvent des idées de génie ne sont pas plus intelligents que les autres, mais ils cherchent plus longtemps.

 

"Un esprit agrandi par une nouvelle idée,
ne reprend jamais sa dimension antérieure."

 

Commenter cet article